Grand nettoyage des rails

Décidément j’aime bien assembler les rails …

Pour le nouvel an, la table avait été réquisitionnée et le circuit avait donc été démonté. Aujourd’hui, retour de la table, on peut donc se relancer dans un nouveau circuit ! Afin d’occuper moins de place et pour le plaisir de changer, c’est un circuit en OS de chien qui a été dessiné, avec un maximum de voie de garage dans l’espace intérieur. 

Mais avant de tout monter, j’ai pris la bonne résolution : Faire un nettoyage en grand de toutes les rails afin de partir sur une bonne base et d’avoir le plaisir d’un fonctionnement doux et régulier (si si c’est possible !!!). Avec le temps, nos rails se salissent. Un peu d’oxydation apparait, elles ont tout de même 50 ans, un peu de lubrifiant se dépose, nécessaire à nos moteurs et surtout la poussière tombe, écrasée par chaque passage de roue ! Il nous faut donc retirer de la rouille, dégraisser, dépoussiérer pour obtenir un rail sans aspérité et le plus conducteur possible pour les frotteurs de nos locomotives électriques.

Voici ce que j’ai testé :

Ces trois produits, White Spirit / Alcool / Produit de Contact, nettoient et dégraissent bien les rails. Après leur utilisation, plus rien n’apparait sur un sopalin sec. Et même, en réutilisant ces produits, le sopalin reste propre.

Par contre, l’usage du miror est impressionnant : Il salit systématiquement le chiffon, même après l’utilisation de ces trois produits et rend le rail plus brillant.

Voici donc comment maintenant j’effectue le nettoyage de mes rails :

Grand nettoyage et nettoyage normal sur rails spéciaux (aiguillages, croisements)

  • En cas d’oxydation du rail, passage léger d’un coup de paille de fer 000 (triple 0) pour éliminer les quelques piqures de rouilles et autres salissures
  • Nettoyage au white spirit et sopalin
  • Passage de miror pour polir la surface de roulement
  • Laisser sécher

– Passage de chiffon sec

Nettoyage Simple :

  • Nettoyage au white spirit et sopalin

Le white spirit est un peu de lubrifiant, il apporte un peu de brillant aux rails et dépose un léger film d’huile qui protège les rails de la corrosion sans rien changer aux contacts rails frotteur.

Et les éclisses !!!

Acteurs importants de la conductivité des rails entre elles, les éclisses sont souvent les premières à rouiller lors du stockage des rails dans les greniers.

Le nettoyage des éclisses est simple :

Tremper 24 heures dans du vinaigre blanc

Frotter avec un vieille brosse à dent

Relaisser 24 heures

Bien rincer

Un petit coup de Produit Contact électrique et ça brille !

Résultat de ce grand nettoyage :

– Ma petite OVA noire, avec son unique frotteur et ses 4 roues a fait le tour complet du circuit sous seulement 12 volts, passage d’aiguillage compris !

– Quand à la BB8101 de JEP, elle a même remorqué 2 voitures sous 7 volts. Ah, l’AP5 !

Mais ce n’est pas fini, car si nous avons nettoyé nos rails, il faut également nettoyer l’autre élément conducteur d’électricité : Les roues et frotteur de nos locomotives. Si vous pouvez utiliser la même technique que pour les rails, nous verrons prochainement une autre solution : un petit circuit électronique qui nettoie, qui polie et qui rend tout plus beau …. Enfin, faut pas trop exagérer !

1 commentaire pour “Grand nettoyage des rails

  1. Bonjour
    Je monte actuellement un réseau Hornby O, j’ai une machine boite à sel qui fonctionne correctement. Malheureusement j’ai un bruit une sorte de grincement qui se manifeste cycliquement toutes les 4 à 5 secondes, j’ai démonté la carrosserie le moteur semble bien, j’ai graissé les parties en mouvement, mais même sans la carrosserie le bruit persiste. Avez- vous une solution ? Merci pour votre aide , et votre réponse.
    Cordialement à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *